mardi, décembre 18, 2018
Accueil > Actualités > COTE D’IVOIRE: LA GREVE DES ENSEIGNANTS RECONDUITE DANS LES UNIVERSITES PUBLIQUES POUR CINQ JOURS

COTE D’IVOIRE: LA GREVE DES ENSEIGNANTS RECONDUITE DANS LES UNIVERSITES PUBLIQUES POUR CINQ JOURS

Les enseignants et chercheurs des universités publiques reconduisent leur mouvement de grève, entamée depuis le 14 mai dernier.

Ils constatent , « l’absence d’un accord de principe écrit, après les rencontres (Ministère de la Fonction publique, Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Primature) sur la mise en place urgente d’un cadre institutionnel de discussion sur la revalorisation des indemnités de logement et les manœuvres dilatoires savamment orchestrées par la tutelle pour étouffer cette noble, juste et légitime revendication de l’indemnité de logement, fondée sur des comparaisons nationales et internationales précises et sans équivoques, notamment au Sénégal. »

Le Bureau Exécutif National de la Coordination Nationale de Enseignants du supérieur et des Chercheurs (BEN-CNEC) et le Secrétaire Général, Prof. N’GUESSAN Kouamé, après consultation des huit (8) bureaux de sections des Universités, des Grandes Écoles, des Instituts et Centre de Recherche publics décident de la reconduction de la grève Rechercher grève du lundi 4 juin au vendredi 08 juin 2018 inclus !

Ils invitent leurs Camarades, à la mobilisation et la détermination constantes, et sans faille, car rappent-ils, la CNEC  a lutté et obtenu : le niveau de salaire actuel, la prime académique, la prime d’encadrement, la revalorisation de la Prime de Recherche de 150.000F/an à 800.000/an et aujourd’hui à 2.000.000F/an (Assistants).

Pour rappel, les enseignants et chercheurs réclament la revalorisation de leur indemnité de logement fixée à ce jour à 70.000 FCFA.

Lire l’article sur Koaci