Accueil > Actualités > ÉMERGENCE DE LA CÔTE D’IVOIRE : SO MUCH THINGS TO DO

ÉMERGENCE DE LA CÔTE D’IVOIRE : SO MUCH THINGS TO DO

La Visite d’Etat qu’effectue actuellement, le Président de la République, Alassane Ouattara dans la région du N’zi, est une véritable occasion pour les téléspectateurs de tout le pays et notamment, ceux d’Abidjan, assis dans leurs salons et qui se déplacent de commune à commune dans la capitale économique  du pays sans ambages, de découvrir les réalités du pays profond.

En effet, grâce aux reportages effectués de mains de maitre par Eugène Attoubé et Alexise Ouédraogo, l’Abidjanais tout comme les autres habitants de la Côte d’Ivoire,  peuvent constater pour ceux qui ne voyagent pas, qu’il existe deux Côte  d’ivoire .Celle des zones où il y a tout ou presque tout et, celle des zones où c’est maintenant que tout est à faire, ou encoure, où  doit se faire malgré 59 ans d’indépendance (1960-2019).

De manière détaillée, les caméras de la RTI permettent de savoir que les populations vivant dans les villages de Dimbokro; kouasssikouassikro, Bocanda, ont de nombreux problèmes notamment, aux niveaux de l’eau potable, de l’électricité, de l’école, de la santé, etc.

Mais au même moment, ces mêmes reportages, permettent de voir le chef de l’Etat mettant sous tension des villages au cours de cette tournée, notamment ceux d’Ahouniassou à Dimbokro et, de Lengbékouadiokro dans la préfecture de Kouassikouassikro. Dans cette même dynamique les mêmes téléspectateurs assistent  à l’inauguration du centre de santé du quartier  sogefiha de Dimbokro, par la première dame du  pays, madame Dominique. De mêmes, Eugène Attoubé et Alexise Ouédraogo font le zoom des routes bitumées ou profilées, etc.

En un mot comme en cent, tous ces exemples montrent que le chemin à, parcourir pour atteindre l’émergence est encore long malgré tous les efforts faits dans ce sens et non des moindres

Et effectivement, on ne pourrait citer effectivement tout ce que le Président Alassane Ouattara et ses différents gouvernements font depuis 2011 pour le bien-être des populations vivant en Côte d’Ivoire.

On peut citer entre autres, les ponts de Bettié, de la Marahoué , de Gblelé-ban, le bitumage récent  de la voie Adzopé-Yakassé attobrou, les routes en construction Boundiali Odienné, les routes à Ouaragahio, etc.

Au-delà des routes et des ponts, et routes, on peut citer les constructions d’écoles, de maternités de châteaux  d’eau, etc. De quoi décerner un satisfecit au chef de l’Etat et à ses collaborateurs membres du gouvernement avec à leur tête Amadou Gon Coulibaly.

Cependant, au vu de ces reportages et de quelques voyages que nous avons effectués à l’intérieur du pays, beaucoup reste à faire pour atteindre l’émergence. C’est sans doute pour cela que sans surprise, les populations de Bocanda ont ovationné le chef de l’Etat  lorsqu’il a annoncé le bitumage prochain des voies Bocanda-kouassikouassikro  et Allagbansou qui  permettra à ces différentes contrées d’être reliées, toute chose qui leur permettra d’atteindre l’émergence tant souhaité

kemebrama@hotmail.com

Laisser un commentaire