mercredi, août 4, 2021
Accueil > Actualités > GUINEE EQUATORIALE: 98 MORTS ET 615 BLESSES SUITE AUX EXPLOSIONS DANS LE CAMP MILITAIRE DE BATA

GUINEE EQUATORIALE: 98 MORTS ET 615 BLESSES SUITE AUX EXPLOSIONS DANS LE CAMP MILITAIRE DE BATA

Au moins 98 personnes sont mortes et 615 blessées dans les explosions au camp militaire de Bata en Guinée Equatoriale.

« Pour le moment, nous déplorons 98 morts et 615 blessés », a annoncé dans la soirée sur son compte Twitter le vice-président en charge de la Défense et de la Sécurité, Teodoro Nguema Obiang Mangue, fils du chef de l’Etat et surnommé Teodorin.

Selon des habitants de Bata, des édifices continuaient de se consumer et que des détonations de faible puissance étaient encore perceptibles de temps à autre dans la nuit de dimanche à lundi.

Les causes des explosions!

« La ville de Bata a été victime d’un accident provoqué par la négligence de l’unité chargée de garder les dépôts de dynamite, d’explosifs et de munitions qui ont pris feu à cause des brûlis allumés dans leurs champs par les fermiers qui ont finalement fait exploser successivement ces dépôts », avait détaillé dans un communiqué le chef de l’Etat. Puis le ministère de la Défense avait expliqué que « les explosions (…) de munitions de gros calibre » avaient provoqué des « ondes de choc détruisant totalement de nombreuses maisons avoisinantes ».

La ville de Bata abrite environ 800 000 des quelque 1,4 million d’habitants de ce petit Etat riche de son pétrole et de son gaz mais où la grande majorité de la population vit sous le seuil de pauvreté. Le président Obiang a ordonné une enquête et « lancé un appel à la communauté internationale à soutenir la Guinée équatoriale ».

Par Ridouane Soglonou  9 mars 2021 dans Afrique Actuelle

Laisser un commentaire