lundi, novembre 19, 2018
Accueil > Actualités > HADJ 2018 LES PREMIERS PÈLERINS IVOIRIENS ONT QUITTÉ ABIDJAN POUR MÉDINE DANS LA NUIT DU JEUDI 26 JUILLET 2018

HADJ 2018 LES PREMIERS PÈLERINS IVOIRIENS ONT QUITTÉ ABIDJAN POUR MÉDINE DANS LA NUIT DU JEUDI 26 JUILLET 2018

Le ballet des départs pour le Hadj 2018 a commencé dans la nuit du jeudi au vendredi 2018 à l’aéroport Felix Houphouët Boigny d’Abidjan en présence du Général cissé Lanciné représentant, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Monsieur Issa Diakité ,de Messieurs Bamba Messamba, Directeur Général des Cultes, Mohamed Attoutébi  représentant l’ambassade de Royaume d’Arabie saoudite de même que des autorités religieuses musulmanes avec à leur tête, le Cheikh Al aima Boikary Fofana président du Conseil Supérieur des Imams.

Ce sont au total 500 pèlerins qui se sont envolés à bord d’un Boeing 747 de la compagnie Al Fina affrété par la compagnie ivoirienne Air Côte d’Ivoire Prévu pour 22 h 45 minutes, c’est finalement à 00 h18minutes que l’avion s’est envolé pour 06 heures de vol en direction de Médine.

Avant le départ de ce premier groupe de l’ensemble des 5000 pèlerins du contingent étatique, le général Cissé lanciné a demandé aux pèlerins ivoiriens de prier pour la paix et la stabilité du pays et de se comporter en bon ambassadeur de la Côte d‘ivoire aux lieux saints d’Arabie saoudite.

De son côté, le cheikh Al Aïma Boikary Fofana a exprimé sa satisfaction quant à la réussite de ce premier vol .Il a surtout mis l’accent sur le saut qualitatif opéré par les organisateurs du pèlerinage musulman en Côte d’Ivoire .Dans son intervention, il a souligné l’important effort fait par le gouvernement qui permet aujourd’hui aux pèlerins ivoiriens d’ être parmi les mieux traités en Arabie saoudite. Il a par conséquent demandé aux pèlerins de faire beaucoup de prières et d’invocations pour le pays, pour le gouvernement et, pour le chef de l’Etat, le président Alassane Ouattara

La personne la plus heureuse lors de ce départ était incontestablement le Directeur général des Culte, Monsieur Bamba Messamba pour cause:« ce premier départ met fin à une période de tension dans la mesure où, après l’enregistrement des pèlerins; sur demande des autorités saoudiennes, il a fallu les réappeler pour prendre leurs empreintes digitale .Cette opération a causé quelques grincement de dent .En plus le premier vol charter suscite toujours de l’appréhension et du stress .Sa réussite donc sonne comme une sorte de libration »

Il est bon de signaler que ce sont 9 vols charters qui décolleront quotidiennement d’Abidjan en direction de Médine. En plus de ceux-ci, certains pèlerins contingents étatiques voyageront par vols réguliers.

De leur côté, les 1800 pèlerins des organisateurs privés voyageront tous par vol régulier

Mohamed Fofana