jeudi, février 27, 2020
Accueil > Actualités > L’AFRIQUE, CONTINENT DES MUSULMANS ET COHABITATION PACIFIQUE ENTRE L’ISLAM ET LE CHRISTIANISME

L’AFRIQUE, CONTINENT DES MUSULMANS ET COHABITATION PACIFIQUE ENTRE L’ISLAM ET LE CHRISTIANISME

Commentant le grand nombre de musulmans sur le continent africain, le représentant des musulmans au Parlement sud-africain a déclaré : « Sur ce continent, les musulmans ont une population importante et certains pays considèrent l’Afrique comme un continent musulman.

Mogamad Ganief Ebrahim Hendricks, dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique, a déclaré que l’unité entre les musulmans ne se limitait pas aux pays islamiques et devait inclure tous les musulmans du monde entier.
« Il est très important que les musulmans soient unis comme l’Union européenne. L’unité musulmane ne doit pas être limitée aux pays islamiques mais doit inclure tous ceux qui croient en l’islam. En Afrique également, les musulmans ont une population importante, et certains pays considèrent l’Afrique comme un continent de musulmans.
Il y a beaucoup de problèmes dans les pays musulmans comme la question de la Palestine. Cependant, des conférences comme la Conférence internationale sur l’unité islamique, peuvent conduire à une plus grande solidarité entre les musulmans.
Des membres de notre parti politique dont je suis membre ont visité le cimetière musulman du Cap qui a été récemment profané lors de la célébration d’Halloween (fête chrétienne) par certains étudiants satanistes qui ont organisé cette fête dans le cimetière qui n’avait pas de gardien. Plusieurs tombes ont été profanées.
Nous avons porté plainte mais malheureusement, les centres de sécurité et de renseignement sont très faibles et c’est pourquoi nous avons lancé une enquête au Parlement. Le sionisme est à l’origine de l’islamophobie en Occident et veut présenter les musulmans comme des extrémistes. Ce n’est pas vrai et j’en ai souvent parlé lors de diverses conférences. Malgré le petit nombre de cas d’islamophobie en Afrique du Sud, nous sommes face à un défi.
Dans ce pays, la communauté musulmane entretient de très bonnes relations avec les adeptes des autres religions. Nos relations avec les communautés chrétiennes et juives sont très bonnes, et lors de la profanation des tombes musulmanes et des attaques contre les mosquées, ces deux groupes ont été les premiers à condamner ces actes criminels et nous ont proposé de protéger les mosquées », a-t-il déclaré.
Iqna

Laisser un commentaire