jeudi, octobre 29, 2020
Accueil > Actualités > Africaine > NIGERIA: FLAMBÉE DE LA BOURSE DE LAGOS

NIGERIA: FLAMBÉE DE LA BOURSE DE LAGOS

La bourse de Lagos bat des records de performance depuis le 22 septembre 2020 C’est Noël avant l’heure à la bourse de Lagos au Nigeria. Mardi 6 octobre, l’indice des trente plus grosses valeurs a bondi de 5,7%, deuxième meilleure performance de ces quinze dernières années. Depuis un mois, la bourse nigériane est en pleine forme et a progressé de plus de 13% alors que le pays traverse une grave récession.

Jamais la déconnexion entre l’économie réelle et la finance n’a été aussi frappante au Nigeria. Alors que le pays se débat dans une récession synonyme de pertes d’emplois et de grande pauvreté, le petit monde de la finance est à la fête. Depuis le 22 septembre, la bourse a enclenché le turbo et les transactions journalières ne sont pas retombées sous la barre des 4 milliards de nairas.

L’euphorie est partie d’un flot de dividendes versés à la mi-septembre par les plus grandes banques du pays. La pandémie de Covid-19 n’a pas affecté leurs résultats et les cinq plus grosses ont versé 37 milliards de nairas à leurs actionnaires. Dans le même temps, tout cet argent est resté bloqué à Lagos en raison des restrictions de change imposées par les autorités qui combattent actuellement une dépréciation de la monnaie. Il fallait donc placer cet argent.

D’ordinaire, les institutions financières se ruent sur les bons du Trésor, mais ils sont actuellement moins attractifs en raison d’une inflation très élevée. Les investisseurs et les banques se sont donc retrouvés avec des milliards à placer et il ne leur restait plus qu’un placement rentable, les actions, d’où la flambée boursière. Reste aux plus prudent à méditer cet adage financier : « En bourse, on monte par l’escalier et on descend toujours par l’ascenseur ! »

RFI

Laisser un commentaire