lundi, juillet 13, 2020
Accueil > Actualités > PÉTROLE : LE QATAR S’ENGAGE DANS L’EXPLOITATION DES CHAMPS PÉTROLIERS IVOIRIENS A TRAVERS SA SOCIÉTÉ QP

PÉTROLE : LE QATAR S’ENGAGE DANS L’EXPLOITATION DES CHAMPS PÉTROLIERS IVOIRIENS A TRAVERS SA SOCIÉTÉ QP

DOSSIER : LES RELATIONS DE LA COTE D’IVOIRE AVEC LES PAYS DU GOLF

Dans le cadre de notre dossier sur les relations entre la Côte d’Ivoire et les pays Arabes, nous allons nous intéresser à celles entre notre pays et  la petite perle des émirats qui sont au beau fixe.

Nous allons ouvrir ce dossier avec le contrat que vient de signer la Société qatarie Qatar petroleum avec l’Etat de Côte dans le cadre de le l’exploitation de  ses bassins pétroliers. Ce dossier prendra en compte également  les relations entre le Qatar et les pays africains

Eureka! Peut-on dire ou encore bingo ! Les voyages du Président de la République Alassane Ouattara au Qatar ont porté fruit. En effet, le 19 mai dernier ,la société pétrolière et gazière qatarie, Qatar Petroleum (QP), a fait son entrée dans l’amont pétrolier en Côte d’Ivoire par des prises de participation à hauteur de 45% dans chacun des blocs pétroliers CI–705 et CI–706 opérés par le groupe français Total. Ces deux blocs sont situés dans le bassin de Tano. C’est donc un grand coup que notre pays vient de réussir et qui va permettre de diversifier ses sources de revenus

L’entrée sur le marché ivoirien de cette entreprise en cette période marquée par la chute des cours mondiaux du pétrole et la crise de la pandémie de Coronavirus, démontre l’attractivité du bassin sédimentaire ivoirien.

Cette nouvelle donne on en convient, constitue pour la Côte d’Ivoire une véritable aubaine étant donné que Qatar Petroleum, acteur important de l’industrie pétrolière et gazière internationale, est le premier exportateur mondial de Gaz Naturel Liquéfié (GNL). Il faut toutefois

Au cours de la signature du contrat, le PDG de Qatar Petroleum, SaadSherida al-Kaabi a déclaré ce qui suit : « l’acquisition de participations dans ces deux blocs constitue un ajout important au portefeuille amont de QP en Afrique et représente le premier investissement pour QP en Côte d’Ivoire ». Il a ensuite remercié les autorités ivoiriennes pour leur initiative.

Evidemment, cette opération n’est pas le fruit du hasard. C’est la preuve du succès de la stratégie de l’Etat ivoirien dans sa politique notamment sur le plan de l’éco-diplomatie et au niveau de l’environnement des affaires.

C’est justement dans ce sens que  le Président Alassane Ouattara, a effectué deux dans l’Emirat et qui ont permis de mettre en place les fondations de la coopération avec « ce riche bout de terre en plein golfe pétrolier ».Toutefois sa phase d’application, au-delà des voyages du Président de la République, une délégation du Ministère du Pétrole de l’Energie et des Energies renouvelables, sous l’impulsion du Ministre Cissé Abdramane, a séjourné à Capetown en Afrique du Sud dans le cadre de la Semaine africaine du Pétrole dénommée «  africa oïl week : » du 04 au 08 novembre 2018

.

Lors de cette road show, la Côte d’Ivoire a présenté aux représentants des compagnies pétrolières et aux officiels de Qatar petroleum qui y avaient été invités, les opportunités d’investissement dans le bassin sédimentaire ivoirien composés de 51 blocs dont 104 en production 26 en exploitation et 21 encore libres.

En fin de compte, cette opération vient justifier la volonté politique du chef de l’Etat de diversifier les sources de revenus de l’Economie ivoirienne qui depuis 1960, repose essentiellement sur l’Agriculture. Economiste avisé, le Président Ouattara, dans sa vision stratégique, a effectivement décidé d’augmenter la part de revenu des autres secteurs tels que , l’Industrie, les Mines, le Pétrole etc., au Produit Intérieur Brut (PIB), toute chose qui justifie la recherche d’investisseur dans le secteur pétrolier en vue d’en  faire l’une des mamelles de notre économie

kemebrama@hotmail.com

 

Laisser un commentaire