lundi, août 20, 2018
Accueil > Actualités > RUPTURE COLLECTIVE DE JEUNE A ABIDJAN ORGANISEE PAR AL-AZHAR

RUPTURE COLLECTIVE DE JEUNE A ABIDJAN ORGANISEE PAR AL-AZHAR

La ville d’Abidjan, en Côte d’Ivoire a abrité samedi soir, une cérémonie de rupture collective du jeûne, organisée par l’Organisation internationale des anciens d’Al-Azhar en Côte d’Ivoire. Elle s’est déroulée sous l’égide du Cheikh Al-Azhar, Ahmed Al-Tayyib, avec la participation des dizaines de diplômés d’Al-Azhar et de nombreux fidèles jeûneurs.

L’initiative d’une rupture collective, selon le président de la branche de l’organisation en Côte d’Ivoire, Al-Mami Diaby, accueillie par la mosquée Al- Farouk à Abidjan, est destinée à diffuser la modération de l’Islam prônée tant par Azhar, tout en soulignant que les diverses activités de la branche se poursuivent tout au long du mois sacré du Ramadan, dans les différentes régions du pays.

Diaby a exprimé le souci de la branche de l’organisation de consolider les principes de l’Azhar d’inculquer toujours les valeurs de tolérance et de coexistence pacifique et de renoncer à la violence et à l’extrémisme.
Le responsable de la branche de l’organisation en Côte d’Ivoire a souligné que l’Islam vise à travers l’organisation de ces genres de manifestations à consolider l’unité islamique, basée sur l’unité de la foi et du but, où toutes les barrières sont dissoutes et les idées convergent.

A la fin du repas, la branche a organisé une conférence religieuse, donnée par le Cheikh Daoud Karamoko, diplômé de la Faculté de théologie de l’Université Al-Azhar.

Les fidèles présents ont posé plusieurs questions sur la manière de profiter des enseignements du Prophète, paix et bénédictions sur lui, pour faire face aux obstacles que rencontrent les jeunes aujourd’hui, notamment la pauvreté, le chômage et le manque des soins familiaux et sociaux nécessaires.

Lire l’article sur iinanews