mardi, avril 23, 2019
Accueil > Actualités > S.E.M MANSOUR SHAKIB MEHR :‘(Ambassadeur de la République Islamique d’Iran) : L’IRAN A UN RÉGIME DÉMOCRATIQUE FONDE SUR LA RELIGION

S.E.M MANSOUR SHAKIB MEHR :‘(Ambassadeur de la République Islamique d’Iran) : L’IRAN A UN RÉGIME DÉMOCRATIQUE FONDE SUR LA RELIGION

INTERVIEW

Le 11 février 2019 l’Iran a célébré le 40ème anniversaire de la révolution islamique Ici en Côte d’Ivoire LA célébration officielle s’est déroulée dans un hôtel de la place

Dans le cadre de notre dossier sur ce pays au cours d’une première question, nous avons évoqué avec l’Ambassadeur, l’impact de cette révolution sur le pays 40 ans après son avènement.

Dans cette deuxième question, nous allons nous intéresser au système de gouvernance de la République islamique d’Iran

Excellence, le système de gouvernance mis en place par la révolution a la particularité de faire cohabiter le pouvoir spirituel et le pouvoir temporel avec des Religieux Ce schéma  n’est pas répandu à travers le monde. Comment fonctionne donc ce système qui sort des canevas classiques de gouvernance auxquels nous sommes habitués ?

S.E.M Mansour SHAKIB MEHR: Sachez que Le système de gouvernance de l’Iran est une démocratie basée sur la Religion, selon la volonté du peuple musulman iranien. La constitution est une charte nationale qui a défini les attributs et les devoirs de chacun des pouvoirs, basé sur le principe de séparation des pouvoirs et du service au peuple et la société.

Toutes institutions de la République Islamique d’Iran sont directement et indirectement élues par le peuple. Par exemple le président de la République en tant que chef du pouvoir exécutif est élu pour une période de 4 ans par le peuple et avec la possibilité de 2 mandats successifs. Le Président n’est pas sous les ordres de Guide suprême, il exerce ses activités de façon indépendante.

Les députés de l’Assemblés Consultative Islamique sont élus au suffrage direct par le peuple pour une durée de 4 ans et ils votent les lois. Les conseils municipaux et de villages sont élus par le vote direct de la population et c’est eux à leur tour élisent les maires.

Le Chef du Pouvoir Judiciaire est nommé par le Guide Suprême pour un mandant de 5 ans. Les attributions des autres organes administratifs du pays sont déterminées par la constitution.

Le Guide de la Révolution est choisi par l’Assemblée des Experts dont les membres sont élus au suffrage universel Alors, comme vous voyez, même le Guide Suprême est choisi par le vote indirect du peuple. Selon la Constitution iranienne, tout le monde, même le Guide Suprême et le Président de la République sont égaux devant la loi et exercent leurs responsabilités dans le cadre de la loi.

Le Président de la République a la main libre pour choisir ses Ministres, mais ces derniers doivent obtenir le vote de confiance des députés du Parlement. Les députés du Parlement ont le droit à tout moment et à toute occasion de poser des questions aux Ministres sur leurs gestions. Ils peuvent aussi retirer leur confiance aux Ministres et même les limoger.

Interview réalisée par kemebrama@hotmail.com

Laisser un commentaire