mardi, décembre 1, 2020
Accueil > Actualités > SOCIÉTÉ APRÈS LE « BORO D’ENJAILLEMENT », LE SAUT DE LA MORT LE PRÉFET D’ABIDJAN DÉCIDE DE METTRE FIN AU PHÉNOMÈNE

SOCIÉTÉ APRÈS LE « BORO D’ENJAILLEMENT », LE SAUT DE LA MORT LE PRÉFET D’ABIDJAN DÉCIDE DE METTRE FIN AU PHÉNOMÈNE

Informé sur les réseaux sociaux que des jeunes se livraient à des plongeons périlleux à partir du premier pilier du Pont De Gaule à Treichville, le préfet d’Abidjan Monsieur Vincent Toh Bi s’est rendu sur les lieux accompagné de la Police pour faire un constat de ce jeu mortel et prendre des mesures de prévention et de dissuasion.
Notons que ces jeunes effectuent, les samedis et les dimanches après 15h, des plongeons de 14 mètres dans une lagune profonde de 12 mètres, sous les acclamations de leurs amis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire