lundi, août 20, 2018
Accueil > Actualités > CHEIKH BOIKARY FOFANA AUX ENCADREURS : «FAITES PREUVE DE SINCÉRITÉ ET DE COMPASSION ENVERS LES PÈLERINS

CHEIKH BOIKARY FOFANA AUX ENCADREURS : «FAITES PREUVE DE SINCÉRITÉ ET DE COMPASSION ENVERS LES PÈLERINS

HADJ 2018

C’est bientôt le premier départ des pèlerins ivoiriens en terre sainte dans la mesure où le premier vol est prévu  pour le jeudi 26 juillet prochain

C’est dans ce cadre que nous ouvrons notre dossier sur ce voyage en terre sainte avec ce discours prononcé par le Cheick al Aïma Boikary fofana à l’occasion du lancement du Hadj qui s’est déroulé le 04 mars 2018à Abidjan au Plateau.

Nous sommes classés parmi les meilleurs organisateurs

Chers frères et sœurs, c’est l’occasion pour nous ce matin de remercier Allah (swa) qui  nous a permis de nous retrouver ici et qui nous a permis d’être parmi les meilleurs organisateurs du Hadj en Afrique subsaharienne depuis bientôt quelques éditions.

C’est également l’occasion pour nous de remercier le Président de la République son Excellence Alassane Ouattara pour son concours et pour le soutien qu’il apporte à toutes les confessions religieuses en Côte d’ivoire et particulièrement, à la communauté musulmane de Côte d’Ivoire.

Que Dieu nous aide ; qu’il nous soutienne et qu’il nous protège.

Nous en profitons pour remercier tous ses collaborateurs, le vice-président, le premier ministre et tous les membres du gouvernement. C’est grâce à son soutien que nous avons atteint le niveau d’organisation actuelle reconnu partout et qui fait notre fierté.

En ce qui me concerne chers frères et sœurs, je ne ferai pas une allocution particulière. Je vais plutôt faire une bénédiction pour la réussite du pèlerinage. Malgré tout j’aurai certainement quelques conseils à donner.

Les acteurs du Hadj posent un acte religieux

En fait, le pèlerinage à la Mecque constitue le cinquième pilier de l’islam. C’est donc un acte religieux C’est d’ailleurs l’un des piliers les plus importants de l’Islam. C’est à ce niveau que tous les acteurs du  pèlerinage doivent être conscients qu’en agissant dans le cadre du pèlerinage, ils sont dans un acte d’adoration A ce niveau, quelques éléments sont requis pour que cet acte d’adoration soit accepté par Dieu. Et dans ce sens, le premier élément de l’acte d’adoration, c’est une bonne intention qui est l’agrément de Dieu et rien d’autre

Les organisateurs doivent être sincères

Quand je m’inscris comme encadreur, comme médecin ou comme n’importe quel autre acteur du Hadj, je dois savoir que je dois servir Dieu, que je dois servir les hôtes de Dieu qui sont les pèlerins. Comme vous le savez tous dans la démarche religieuse, Dieu nous demande la sincérité dans tous les actes que nous posons comme il le dit lui-même dans la sourate 98 Al Bayyinah (la preuve) au verset 5 :« il ne leur a été commandé, cependant que d’adorer Allah, lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la salat et d’acquitter la zakat. Et voilà la religion de droiture.»

Chers frères et sœurs, lorsque nous avons une bonne intentions dans n’importe quel acte islamique, lorsque nous sommes sincères dans tout ce que nous entreprenons et lorsque nous craignons Dieu dans tout ce que nous faisons, la seule chose qui nous attend, est la réussite, le succès.

Ayez pitié des pèlerins 

En effet, la majorité de nos pèlerins sont des personnes qui n’ont jamais emprunté l’avion dans leur vie .Il y’en a même qui n’ont jamais mis les pieds à Abidjan ; qui viennent des coins les plus reculés du pays et qui n’ont jamais utilisé une salle de bain moderne. Et pire qui n’ont jamais utilisé l’ascenseur ;  qui ne savent pas ce qu’un escalier roulant et c’est ceux-là que vous allez encadrer. Ils ont besoin de votre aide, de votre soutien .Ils ont besoin de votre compassion et de votre solidarité .Mais surtout, ils ont besoin de votre pitié

Attention!

J’en profite pour dire à nos frères et sœurs ; Attention ! Attention, et  Attention !

Si votre pèlerinage est accepté de Dieu, c’est la voie directe vers le paradis. Si les pèlerins que vous assistez font des bénédictines pour vous, elles vous accompagneront toute la vie et même jusque dans l’au-delà.

Mais, si par une quelconque malveillance envers un pèlerin, ce dernier se plaint de vous à Dieu pour un préjudice que vous lui avez posé, vous allez subir un châtiment douloureux comme vient de le signaler le frère qui vient de faire la lecture d’introduction .En effet, quiconque porte préjudice intentionnellement à un pèlerin va subir le courroux de Dieu.

Vous devez avoir peur de Dieu dans ce travail

C’est à ce niveau que vous devez avoir peur de ce travail .Vous devez avoir peur de Dieu dans ce travail qui peut vous mener soit au paradis soit en enfer ou, même qui peut vous attirer tous les malheurs ici-bas.

Pour illustrer mes propos, sachez que la majeure partie de tous les grands démarcheurs du pèlerinage ici en Côte d’ivoire par le passé ont mal fini.

Et vous savez pourquoi ? Ils ont mal fini tout simplement par qu’il y en a parmi eux qui prenaient l’argent du pèlerin et ce dernier ne se rendait compte malheureusement qu’il ne partirait pas à la Mecque  qu’une fois arrivé à l’aéroport.

Cher frère et sœur, sachez que celui qui consomme une quelconque somme d’argent issue de telle pratique la remboursera ici-bas d’abord avant d’aller la rembourser dans l’au-delà et en plus, au prix fort.

L’argent extorqué aux pèlerins rend malheureux

Pour exemple, j’en ai connu un ici à Adjamé qui a construit un immeuble. Mais tenez-vous bien, cet immeuble est resté pendant des mois et même des années sans avoir un locataire par ce que l’argent utilisé pour sa construction a été acquis de manière illicite.et par conséquente n’était pas saint.

Je voudrais donc vous demander de faire grâce. Je sais que vous avez fait beaucoup d’efforts dans ce sens, Vous vous êtes améliorés. C’est grâce à vous que la Côte d’ivoire est félicitée en Afrique subsaharienne. Cependant, je vous exhorte davantage à faire beaucoup plus d’efforts ; à aller de l’avant; à soutenir nos pèlerins ; à faire en sorte que nous ne descendions plus en dessous du niveau auquel nous sommes et que nous continuons de récolter les lauriers.

Voyez-vous, avant quand nous partions à la Mecque, nous dérangions tout le monde sur la route de Bassam et même partout .Mais Dieu merci, aujourd’hui, nos pèlerins partent silencieusement sans bruit .Personne n’entend parler d’eux.

N’attendez nul autre salaire que celui de Dieu.

C’est pourquoi je vous exhorte une fois de plus à faire plus dans votre tâche ; à considérer chaque acte que vous posez comme une prière Et n’attendez nul autre salaire que celui de Dieu. Si d’autres salaires s’y ajoutent par la suite, tant mieux. Cependant, sachez que le premier salaire dans ce travail est celui d’Allah (swa). Que Dieu  nous aide ; qu’il aide les organisateurs

J’en profite avant de clore mes propos pour remercier le Directeur Général des Cultes et ses collaborateurs ; le commissaire du Hadj et ses collaborateurs ; le comité de surveillance pout tout le travail qu’ils abattent quotidiennement et qui nous permettent d’être classés parmi les meilleurs pays organisateurs du Hadj en Afrique subsaharienne

Qu’ils soient tous remerciés par Allah (swa) ; que cette édition du Hadj 2018 soit meilleure  par rapport celle de l’édition précédente. Que tous les acteurs du pèlerinage soient récompensés Qu’Allah (saw) nous évite la honte et l’humiliation

Je vous remercie

Propos recueillis par kemebrama@hotmail.com