jeudi, juillet 18, 2019
Accueil > Actualités > RAMADAN : LE CHEIKH BOIKARY FOFANA INVITE LES ACTEURS POLITIQUES À L’APAISEMENT

RAMADAN : LE CHEIKH BOIKARY FOFANA INVITE LES ACTEURS POLITIQUES À L’APAISEMENT

C’est dans le somptueux cadre de l’hôtel RADISONN BLU que le samedi 11 mai 2019, le Conseil Supérieur des Imams (COSIM), a convié les Ministres, les membres du corps diplomatique et les cadres musulmans à l’iftar ou la rupture du jeûne.

En cette occasion, le président du COSIM, Cheick Al Aïma Boikary Fofana a mis en garde les pêcheurs en eau trouble qui soufflent sur les braises à l’approche de 2020. « Pensez à l’intérêt supérieur de la nation. Pensez à nos enfants. Pensez aux générations futures. Privilégiez tout ce qui peut nous permettre de vous asseoir autour d’une même table et d’échanger sur tout ce qui peut garantir la paix en côte d’Ivoire: c’est cela le plus important ! Le peuple vous observe », a lancé le chef de la communauté musulmane de Côte d’ivoire avant d’ajouter : « évitez les propos enflammés, injurieux et inutilement provocateurs, car tout propos mal placé peut s’avérer une étincelle capable de provoquer un incendie, qui, si l’on y prend garde, s’avérerait difficile à maitriser ».

Pour le Cheikh Al Aïma Boikary Fofana, les hommes politiques doivent travailler pour le renforcement des liens entre les ivoiriens. « Oui frères et sœurs de la classe politique, vous ne pourrez jamais aboutir à la cohésion nationale si vous n’arrivez pas, vous-mêmes, à vous entendre sur le minimum ».

Au cours de son intervention, il s’est appesanti sur les objectifs visés par le COSIM à travers le projet école qui vise à moraliser la société ivoirienne. « Nous nous devons d’unir nos forces pour combattre ‘’la décadence éducationnelle’’ sous toutes ses formes. Nos enfants, à travers notre politique éducationnelle doivent devenir de bons musulmans et de bons citoyens », a fait savoir l’homme de Dieu.

Il a félicité l’ensemble de la communauté qui a mis la main à la poche pour le fonctionnement de la télévision Al Bayane ». Selon lui, les musulmans ont cotisé environ 900 millions de FCFA sur le milliard recherché.

Poursuivant ses propos, l’homme de Dieu a remercié le Président Ouattara qui a prêté une oreille attentive aux préoccupations des Ivoiriens à travers les actions sociales.

De son côté, le ministre de l’intérieur, Sidiki Diakité, a livré le message du chef de l’Etat aux Musulmans dont il salue les actions en faveur de la paix. « Le président de la République sollicite vos prières pour que soient éloignés de la Côte d’Ivoire tous les maux et calamités. Il compte sur vous pour dire la bonne parole, de parler aux jeunes pour dire »

On a noté à cette rupture, la présence de nombreux membres du gouvernement entre autres, les ministre Ahmed Bakayoko, Sidiki Diakité de l’intérieur, Diarrassouba du commerce, Sidiki Diakité, Adama koné de l’économie et des finances pour ne citer que ceux-là. Ils avaient à leurs côté de nombreux ambassadeurs et hauts responsables de nombreux secteurs d’activités du pays

kemebrama@hotmail.com

Source : sercom du COSIM

Laisser un commentaire