lundi, novembre 19, 2018
Accueil > Actualités > CLEVELAND EN FINALE DE CONFERENCE, PHILADELPHIE EN SURSIS

CLEVELAND EN FINALE DE CONFERENCE, PHILADELPHIE EN SURSIS

Les Cavaliers ont largement battu (128-93) les Raptors de Toronto et se sont qualifiés pour la finale de la conférence est de NBA. Philadelphie s’est imposé sur son parquet, 103 à 92, contre Boston dans l’autre demi-finale à l’Est, obligeant les Celtics à jouer un cinquième match.

Après avoir donné la victoire sur le buzzer à son équipe lors du match 3, Lebron James a fini cette rencontre avec 29 points, assurant une quatrième victoire pour les Cavs en autant de matches. Toronto n’a donc pas réussi à éviter l’humiliation d’une série perdue d’un trait, 4-0, et fini sa saison sur une très large défaite. Les joueurs de la franchise canadienne, qui avaient attaqué ces play-offs en position de leader de la saison régulière, n’ont jamais réussi à se libérer du sort jeté par LeBron et les siens lors de cette série à sens unique.  La fragilité des Raptors a été soulignée lundi par des Cavaliers déchaînés, qui avaient visiblement à coeur, à l’image de leur star (29 points, 8 rebonds, 11 passes décisives), d’atteindre la finale de conférence le plus vite possible et dans les meilleures conditions. Quatre autres joueurs de Cleveland ont signé un score à deux chiffres: Kevin Love (23 points), Kyle Forver (16 points), J.R. Smith (15 points) et George Hill (12 points).

Pour Toronto, DeMar DeRozan a été sorti pour le quatrième quart-temps après seulement 13 points inscrits quand Kyle Lowry était lui limité à 5 petits points. Seule résistance notable, Jonas Valanciunas et ses 18 points en 15 minutes de jeu. Pour la troisième année consécutive, les Raptors sont sortis des play-offs par les Cavaliers, qui affronteront en finale de conférence le vainqueur de la série Boston-Philadelphie (3-1).

Les Celtics manquent l’occasion de conclure

Boston, qui menait la série 3-0, avait l’occasion de se qualifier sans perdre un match en cas de victoire. Mais avec un Dario Saric bouillonnant, meilleur marqueur du match avec 25 points, les Sixers restent en vie dans cette série, qui se dispute au meilleur des sept matches. L’ailier fort croate, du haut de ses 2.08 mètres, a malmené la défense des Celtics pour le plus grand bonheur des supporters du Wells Fargo Center. Les deux équipes, au coude-à-coude à la mi-temps (47-43), ont dû attendre la deuxième partie du match pour se départager. Bien aidés par le très actif T.J. McConnell et par Ben Simmons (19 points chacun), les Sixers ont pris l’ascendant dans le troisième quart-temps après deux tirs à trois points signés Saric. Un dunk du pivot camerounais Joel Embiid suivi d’un panier à trois points de l’infatigable McConnell portait le score à 76-62 en fin de troisième période, et Philadelphie n’a plus jamais été en danger face à son adversaire du soir, maintenu quasiment continuellement à plus de dix points dans le quatrième quart-temps. Les Celtics, qui mènent désormais la série 3 à 1, auront une nouvelle occasion de se qualifier lors du match 5, mercredi, à domicile.

Lire l’article sur sport24