mercredi, octobre 23, 2019
Accueil > Uncategorized >  CONFÉRENCE DU COSIM : LES IMAMS RENOUVELLENT LEUR CONFIANCE AU CHEICK AL AÏMA

 CONFÉRENCE DU COSIM : LES IMAMS RENOUVELLENT LEUR CONFIANCE AU CHEICK AL AÏMA

Le rideau est tombé ce dimanche 16 juin 2016 sur les travaux de la quatrième conférence du COSIM qui avait pour thème : «« Contribution du Conseil Supérieur des Imams aux efforts d’éducation et de moralisation de la société, facteurs de cohésion sociale et de paix durable ». Elle a vu la participation de 09 pays extérieurs : Niger, Mali, Burkina Faso, Bénin, Cameroun, Sénégal, Togo, Ghana et les Emirats Arabes Unis.

Ce sont 285 imams qui sont venus de l’intérieur du pays pour faire le bilan de 5 ans de gestion de la Direction de la plus grande organisation des guides religieux musulmans de notre pays.

A l’issue de cette grande rencontre une certitude : Le Bilan du Cheickoul Aïma est largement positif et au-delà des attentes des imams. On retiendra de cette grande rencontre bilan :

-l’existence d’un leadership islamique respecté et reconnu aussi bien par la communauté musulmane, la société ivoirienne, l’état de Côte d’Ivoire et à l’extérieur du pays,

– le prestige de l’image de l’islam et des Imams

– les projets d’écoles (réalisés ou en projet),

-les projets de centres de santé (réalisés ou en projet),

-le projet de l’université en cours de réalisation,

-le projet de la Radio-Télévision Al Bayane en cours de réalisation,

-la formation des Imams à l’Institut Mohamed VI au Maroc en cours d’exécution,

– les accords de coopération,

– la mise en place d’une base de donnée d’identification des Imams et moquées matérialisée par la délivrance des cartes d’Imam

– le renfoncement de la fraternité, de l’unité et de la cohésion au sein de la communauté musulmane,

– La cohabitation pacifique avec les autres confessions religieuses,

– Par ailleurs cette 4ème conférence a décidé que le COSIM devienne dorénavant « Conseil Supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires Islamiques », étant entendu que le COSIM, en dehors du fait qu’il s’est assigné de nombreuses missions en plus de tout ce qui touche à l’Imamat, joue déjà ce rôle partout en Côte d’Ivoire. Il est apparu donc que cela ressorte dans son appellation, tout en conservant le sigle « COSIM ». Toutefois, il a été convenu de garder le sigle COSIM et de procéder à la protection du sigle et du logo auprès de l’organisation africaine de la propriété intellectuelle.

Pour finir, ajoutons que plusieurs autorités étaient présentes ou représentée à la cérémonie de clôture de cette conférence.

Le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, représentait Son Excellence Monsieur Le Président de la République. On a noté également la présence de plusieurs diplomates accrédités dans notre pays.

kemebrama@hotmail.com

Source : sercom COSIM

Laisser un commentaire