vendredi, octobre 23, 2020
Accueil > Actualités > Internationale > COVID-19: « IL ÉTAIT UNE FOIS UN VIRUS », LA CHINE SE MOQUE DES ETATS-UNIS

COVID-19: « IL ÉTAIT UNE FOIS UN VIRUS », LA CHINE SE MOQUE DES ETATS-UNIS

La Chine a publié sur Twitter une courte vidéo dans laquelle elle se moque de la réaction des États-Unis à l’annonce de l’apparition du nouveau coronavirus.

Washington et Pékin sont engagés dans une guerre de mots sur les origines de la maladie, qui a commencé dans la ville chinoise de Wuhan et s’est transformée en pandémie mondiale.

Le président américain Donald Trump a déclaré jeudi qu’il avait des preuves que le coronavirus provenait d’un laboratoire de virologie chinois.

Cette vidéo sous forme de court dessin animé met en scène un dialogue entre un combattant traditionnel, représentant la Chine, et une Statue de la Liberté, représentant les États-Unis.

« Nous avons découvert un nouveau virus », dit le combattant

« Et alors ? Ce n’est qu’une grippe » répond la Statue de la Liberté.

Alors que le combattant lance des avertissements sur le virus, la Statue de la Liberté répond avec dédain en faisant écho aux conférences de presse de Trump, dans lesquelles il minimise la gravité de la maladie.

« Vous vous écoutez ? » demande le combattant alors que la Statue commence à rougir de fièvre et est branchée à une perfusion intraveineuse.

« Nous avons toujours raison, même si nous nous contredisons », répond la statue.

« C’est ce que j’aime chez vous, les Américains, votre constance », dit le combattant.

Les États-Unis et d’autres pays ont accusé la Chine d’avoir caché au monde la gravité de la pandémie et les appels à une enquête internationale sur les origines du virus se multiplient.

AFRIKMAG

Laisser un commentaire