samedi, février 27, 2021
Accueil > Actualités > LA RADIO INTERNET DES MUSULMANS D’ALLEMAGNE, DE L’IDEE A SA CREATION

LA RADIO INTERNET DES MUSULMANS D’ALLEMAGNE, DE L’IDEE A SA CREATION

Un groupe de musulmans en Allemagne, a lancé une radio appelée « Wilaya » qui aborde les problèmes des musulmans dans la communauté allemande.
Cette radio Internet fait partie d’un projet fédéral à but non lucratif lancé en 2007 en Allemagne.
Le site « Afen Kondiges » s’est entretenu avec Hasan Mohsen, membre de l’organisation, sur la mise en place de cette radio musulmane en Allemagne.
Voici la traduction de cette conversation entre Hassan Mohsen et l’attaché culturel iranien en Allemagne :
Quel genre de programme offrez-vous à vos auditeurs ?
Cette station de radio présente des informations, des prières et de la musique islamique. Les prières du matin sont également traduites en allemand et nous organisons également des conférences sur divers sujets et sur l’histoire de l’islam.
Comment avez-vous eu l’idée de créer une radio spéciale pour les musulmans ?
Beaucoup d’idées ont été soulevées récemment. Par exemple, de nombreux blogs et vidéos sont réalisés dans le domaine islamique. Bien sûr, lire un texte ou regarder une vidéo demande beaucoup de temps et d’attention, alors que la radio laisse les auditeurs se concentrer sur leurs activités lorsqu’ils écoutent les émissions. C’est pourquoi la radio est toujours un des médias les plus populaires en Allemagne.
Beaucoup se demandent comment, avec 24 heures d’émissions, vous pouvez faire autre chose.
Toutes les personnes qui travaillent à cette radio, y compris moi-même, étudient ou travaillent ailleurs. Il n’y a pas de problème si nous avons une planification précise. Nous avons un programme précis qui montre quels programmes doivent être diffusés, quel jour et à quelle heure, et qui est responsable de la diffusion.
Le nombre de vos employés doit être compris entre 20 et 30 personnes.
Ce n’est pas le cas, nous sommes trois à concevoir les programmes. Parfois, les gens nous envoient des choses que nous utilisons et dans certaines circonstances, lorsqu’il y a beaucoup de travail, nous sommes cinq.
Une radio nécessite de l’argent. D’où vient le budget ? Est-ce que le gouvernement iranien ou la Turquie vous aideront financièrement ?
Non, aucun gouvernement ne nous soutient. La plupart des projets sont lancés avec des fonds personnels. Faire des émissions de radio pour nous, est une sorte de divertissement. Peut-être que cela coûte cher, mais nous sommes prêts à payer. Bien sûr, nous utilisons la lecture de rattrapage des prières pour financer certains projets. Dans les familles musulmanes, les parents d’un défunt paient un croyant pour qu’il prie au nom du défunt. Pour cinq prières quotidiennes, nous payons 1 euro et ces sommes sont consacrées à l’achat d’équipements tels que des microphones et des logiciels. Les autres dépenses sont également payées à titre personnel. Nous ne recevons aucun budget de l’extérieur de l’Allemagne et si nous avions un soutien financier, nous le dirions car la plupart des médias sont soutenus par des organisations et des pays.
Vous avez dit que la radio diffusait de la musique islamique, alors qu’une radio diffusant 24 heures sur 24 doit diffuser beaucoup de musique. Y a-t-il vraiment autant de musiques islamiques ?
Oui, la musique islamique existe dans le monde entier. Lorsque nous parlons d’islam, nous ne voulons pas dire que nous sommes allemands. Les adeptes de l’islam vivent dans le monde entier. L’Internet regorge de chansons musulmanes en anglais et dans d’autres langues, que nous utilisons. Grâce aux travaux de cette radio, nous avons réalisé que la culture islamique s’était développée dans le monde, et que de nombreux musulmans s’efforçaient de l’étendre. Nous avons trouvé beaucoup de chansons musulmanes au contenu islamique chantés par des lecteurs renommés qui en raison de la loi sur les droits d’auteur, ne peuvent être utilisées, mais il existe également des chanteurs et des compositeurs qui proposent leurs œuvres que nous utilisons.
Ainsi, par exemple, les chansons de Sami Yusuf ne seront pas diffusées sur votre radio. 
Non, nous ne pouvons pas utiliser les œuvres de chanteurs célèbres, conformément à la loi sur les droits d’auteur, mais nous pouvons diffuser les œuvres célèbres lues ou chantées par d’autres personnes.
Ne pensez-vous pas qu’en créant des programmes radiophoniques pour les musulmans, vous créez une société parallèle en Allemagne, en Autriche et en Suisse ?
La société allemande est composée de différents groupes. Nous vivons dans une société libre et démocratique, dans laquelle les différentes cultures se respectent. Par conséquent, en créant une radio sur Internet, nous ne créons pas une société parallèle mais essayons seulement d’aider au développement culturel de la communauté.
Vous diffusez les conférences d’érudits qui sont parfois controversées dans la société. N’êtes-vous pas inquiets à cause de ces discussions, de tomber sous le contrôle des services secrets allemands ?
Nous sommes déjà sous la surveillance des services secrets et cela ne nous pose aucun problème. Nous n’avons peur de personne et nous voulons seulement travailler dans la société. Il est agréable pour nous que les gens soient curieux et veuillent suivre nos programmes. L’Allemagne est un pays de liberté et n’importe qui peut créer un programme radiophonique. Si quelqu’un est contre nous, nous pouvons discuter.
Comment peut-on avoir accès aux programmes de la Radio Wilaya ?
Nous avons un site Internet qui propose des applications. Comme je l’ai dit, la radio est gérée par un budget personnel et l’Internet est le moyen le moins coûteux.
Que doit faire une personne qui veut aider votre radio et vos applications ?
Écouter simplement les programmes et prier pour nous. Pour nous, le nombre d’auditeurs est important et lorsque nous voyons que beaucoup de gens écoutent nos émissions, nous estimons que nous avons réussi. Plus nous recevons de commentaires, mieux nous pourrons nous adapter aux auditeurs et créer plus d’applications de qualité.
Iqna

Laisser un commentaire