mercredi, octobre 23, 2019
Accueil > Actualités > SENEGAL: DE NOUVELLES REGLES DE VIE QUOTIDIENNE POUR LES MOURIDES

SENEGAL: DE NOUVELLES REGLES DE VIE QUOTIDIENNE POUR LES MOURIDES

Les responsables de la ville sainte de Touba, capitale des mourides, en ont assez des débordements, notamment des cérémonies de sabar, les célèbres percussions. Le grand khalife, qui dirige la confrérie, a diffusé un long communiqué dans lequel il rappelle les règles fondamentales qui organisent la ville sainte. Il promet des sanctions à tous ceux qui ne les respecteront pas.

Serigne Mountakha Mbacke ouvre son communiqué avec l’extrait d’une sourate du Coran : « Rappelle, car le rappel profite aux croyants ». Le khalife général des mourides indique ensuite qu’il « réitère son engagement à faire respecter tous les interdits et pratiques prohibées dans la ville sainte ».

Six points sont détaillés. D’abord l’interdiction de vendre et de consommer tabac, alcool et drogues dans les lieux publics comme privés. En application des principes de l’islam, de nombreuses activités sont également illégales : le sport, la lutte, le football, la musique et les jeux de hasard. Toujours pour respecter les règles religieuses, la magie, le charlatanisme et la sorcellerie sont illégaux à Touba.

En outre, l’utilisation de produits de dépigmentation de la peau et les cheveux artificiels sont interdits, ainsi que le port de vêtements indécents, rappelle aussi le khalife général. Au niveau de l’éducation, les ouvertures d’écoles et de daara, les écoles coraniques, ne peuvent se faire qu’avec l’autorisation de la commission de la confrérie mouride. Le khalife général conclut en indiquant que de sévères sanctions seront prises par le comité de supervision et les autorités publiques si ces règles ne sont pas respectées.

RFI

Laisser un commentaire