jeudi, septembre 19, 2019
Accueil > Actualités > ATTECOUBE: DESCENTE DU PRÉFET D’ABIDJAN SUR LE TERRAIN POUR CALMER LES TENSIONS

ATTECOUBE: DESCENTE DU PRÉFET D’ABIDJAN SUR LE TERRAIN POUR CALMER LES TENSIONS

Insécurité 

Le lundi 20 mai 2019, la commune d’Attécoubé a connu une journée mouvementée. En effet,  de nombreux jeunes ont organisé une marche de protestation  en vue de dénoncer et ‘interpeller les autorités sur la situation, selon eux les exactions des microbes appelés encore « enfants » en conflit avec la loi

Cette manifestation initialement présentée comme une simple protestation mais  « non autorisée par les autorités municipales » selon  les propos du  maire Danho Paulin, a dégénéré en bagarres rangées et violences par endroits. On a dénombré plusieurs blessés du côté de manifestants dont « trois cas très sérieux », toujours selon le maire Danho Paulin.

Des sources affirment que, plusieurs manifestants avaient tenté de prendre d’assaut la mairie, et le commissariat de la commune après avoir pris les rues. La police sur place a usé de gaz lacrymogène pour décourager les manifestants.

L’élément déclencheur selon ces derniers, c’est l’augmentation du nombre d’agressions ces derniers temps dans les quartiers : « Très le tôt matin, quand nous allons à la prière pour entamer le jeûn, c’est là que ces voyous en nombre, s’amassent pour nous agresser près des mosquées » en témoignent ces habitants, dans les rues lundi matin.

Face à cette situation, le préfet d’Abidjan, Vincent Toh bi est descendu sur le terrain et a rencontré la population. Il a passé la  journée à s’entretenir avec les différentes couches sociale d’Attécoubé aussi bien dans les rues dans les lieux de cultes qu’à la mairie

A la fin de la journée, un communiqué émanant de sa part, a affirmé qu’aucun manifestant n’avait trouvé la mort  comme le faisait croire les réseaux sociaux

Plume libre revient sur cette journée tendue

kemebrama@hotmail.com

Laisser un commentaire