mercredi, septembre 19, 2018
Accueil > Actualités > LES IMAMS ET LES AUTRES MUSULMANS DE TIÉBISSOU, EN COTE D’IVOIRE, APPELÉS À FAIRE DE LA NOUVELLE MOSQUÉE UN LIEU D’ÉDUCATION DE LA JEUNESSE

LES IMAMS ET LES AUTRES MUSULMANS DE TIÉBISSOU, EN COTE D’IVOIRE, APPELÉS À FAIRE DE LA NOUVELLE MOSQUÉE UN LIEU D’ÉDUCATION DE LA JEUNESSE

Le Président national du conseil supérieur des imams de Côte d’Ivoire (COSIM), Cheick Boikary Fofana, a appelé, vendredi dernier, à Tiébissou, les imams et les autres musulmans à faire de la nouvelle mosquée rénovée El Hadj Ousmane Domba, de la ville, un lieu de formation et d’éducation de la jeunesse.

Le guide suprême des imams de Côte d’Ivoire, a fait cette adresse, à l’occasion de l’inauguration de la grande mosquée, dont les travaux de réhabilitation ont démarré en 2014 grâce à l’apport financier de Souleymane Bamba, un cadre de la région.
Il a recommandé, par ailleurs, aux fidèles musulmans la discipline et l’union pour prendre « en charge leur imam afin de le mettre à l’abri du besoin », décriant également les comportements déviationnistes de certains imams, desquels il a souhaité le bannissement de tels comportements dans leur vie.

Aux musulmans, Cheick Boikary Fofana a insisté sur le « nécessaire oubli des offenses » et exhorté en leur sein, l’unité en taisant les querelles internes inutiles provoquées par les différences de régions, les problèmes d’argent et de leadership.
La cérémonie d’inauguration a eu lieu en présence de nombreuses personnalités dont le Président libérien, Georges Weah, rappelle-t-on.

IINANEWS