samedi, janvier 22, 2022
Accueil > Actualités > MESSAGE DU NOUVEL AN : LE PRESIDENT ALASSANE OUATTARA PRESENTE SES TROIS PRIORITES POUR 2022 ET RAPPELLE LES ACQUIS DE 2021

MESSAGE DU NOUVEL AN : LE PRESIDENT ALASSANE OUATTARA PRESENTE SES TROIS PRIORITES POUR 2022 ET RAPPELLE LES ACQUIS DE 2021

Abidjan, le 31 décembre 2021- Dans son traditionnel message à la Nation à l’orée du nouvel An, le Président de la République, Alassane Ouattara, a présenté, le vendredi 31 décembre 2021 à Abidjan, ses trois priorités pour 2022 et rappelé les acquis de l’année écoulée.

Pour 2022, Alassane Ouattara entend miser sur la transformation de l’économie, l’emploi des jeunes et des femmes et la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption.

Amplifier la modernisation de notre agriculture

Au niveau de la transformation de l’économie, le Chef de l’Etat a prévu d’amplifier la modernisation de notre agriculture pour augmenter ses rendements et les revenus de nos producteurs, réduire le coût de la vie et accélérer l’industrialisation de notre pays par la transformation locale de nos matières premières, ainsi que l’accès des populations à l’éducation, à la santé et à un logement décent, à un coût abordable.

« Dans ce cadre, j’ai instruit le gouvernement à l’effet de lancer, dès le mois de janvier, un deuxième Programme Social du Gouvernement en vue d’intensifier et de poursuivre nos actions de réduction de la pauvreté.

Le PSGouv 2022-2024, d’un montant de 3 182,4 milliards de FCFA, vise à accélérer le rythme de réduction de la pauvreté et des inégalités sociales, à apporter des solutions durables à la problématique de la fragilité dans les zones frontalières au Nord et à améliorer les conditions de vie des populations, notamment les plus défavorisées », a-t-il expliqué.

Le secteur privé fera l’objet d’une attention particulière

Concernant l’emploi des jeunes et des femmes, Alassane Ouattara a dit que le secteur privé fera l’objet d’une attention particulière et le gouvernement va intensifier son développement par la promotion et l’émergence de champions nationaux.

« Nous mettrons en place un programme pour accompagner et promouvoir le financement de nos PME, de nos startups et de nos jeunes entrepreneurs. Nous travaillerons avec le secteur privé pour réduire les délais de paiements aux entreprises. Nous poursuivrons, comme nous l’avons fait dans le secteur pétrolier et gazier, la promotion du contenu local, afin de faire émerger des champions nationaux dans les domaines clés de notre économie », a-t-il annoncé.

L’école de la deuxième chance

Selon le Chef de l’État, le gouvernement mettra aussi en œuvre l’école de la deuxième chance afin de reconvertir certains diplômés sans emploi, d’accompagner les jeunes sans diplôme ou qualification dans des métiers à visée d’insertion rapide, ainsi que dans leurs projets d’insertion professionnelle et sociale.

Renforcer le développement des centres de service civique

Parallèlement, a-t-il ajouté, le gouvernement renforcera le développement des centres de service civique dans l’ensemble du pays, pour toujours mieux transmettre à la jeunesse les valeurs de civisme, de travail et de leadership. Non sans souligner qu’il soutiendra davantage l’autonomisation des femmes et des jeunes filles, grâce au Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), initié et mis en œuvre par la Première Dame.

Enfin, comme troisième priorité, le Chef de l’Etat envisage de mettre un accent sur la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption. « Nous devons bâtir une conscience nationale imprégnée des valeurs d’intégrité, d’équité, et d’un sens élevé de la responsabilité dans la conduite des affaires publiques.

Un prix portant sur la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption

Pour ce faire, il a annoncé l’instauration, en 2022, d’un prix portant sur la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption en vue de favoriser l’éclosion de cette conscience nationale qui prône le respect des deniers publics, la recherche de l’excellence, et qui place l’intérêt de la Nation au-dessus de tout.

Hormis ces trois priorités, Alassane Ouattara s’est félicité des importants progrès accomplis en 2021 sur les plans de la paix et du dialogue, de la sécurité, de la santé, de l’éducation, de l’électricité, de l’eau potable, des infrastructures, etc. et s’est engagé à relever les nombreux autres défis.

Sur le plan du dialogue social, il a réaffirmé son attachement au dialogue constructif qui contribue à l’apaisement du climat social.

Lutter contre le terrorisme

Au niveau de la sécurité, Alassane Ouattara a exprimé sa détermination à œuvrer au renforcement des capacités des forces de défense et de sécurité afin de lutter contre le terrorisme et toutes les autres formes de menaces.

Après avoir relevé que des investissements massifs ont été effectués en dix ans (depuis 2011), il a promis de continuer d’investir dans les infrastructures pour améliorer la fluidité du trafic dans le Grand Abidjan, désenclaver les zones rurales, relier toutes les capitales régionales, et rendre accessibles tous les chefs-lieux de département de notre pays, par des voies bitumées.

Contenir les effets de la pandémie

En ce qui concerne la lutte contre la COVID-19, notre plan de riposte économique et sanitaire, combiné à la résilience de notre économie, a poursuivi Alassane Ouattara, a permis de contenir les effets de la pandémie avec un taux de croissance économique positif d’environ 2% en 2020 et 6,5% en 2021. Cette dynamique se poursuivra en 2022 avec un taux de croissance projeté à environ 7%, a-t-il annoncé.

Le Président de la République, tout en partageant son optimisme autour de l’Union, la Discipline et le Travail, a dit croire en notre volonté de nous unir et de préserver les acquis considérables d’une décennie de paix, de sécurité et de concorde.

« Cette Union sera notre plus grande réussite pour la stabilité et le développement de notre beau pays, ainsi que pour le rayonnement de la Côte d’Ivoire en Afrique et dans le monde. C’est sur cette note d’espoir que je souhaite à toutes et à tous une très bonne et heureuse année 2022 », a-t-il conclu.

kemebrama@hotmail.com

Laisser un commentaire