mardi, janvier 19, 2021
Accueil > Actualités > LES OUTILS DE LA FINANCE SOCIALE ISLAMIQUE PEUVENT CONTRIBUER AU DEVELOPPEMENT DES SOCIETES (SECRETAIRE GENERAL DE L’OCI)

LES OUTILS DE LA FINANCE SOCIALE ISLAMIQUE PEUVENT CONTRIBUER AU DEVELOPPEMENT DES SOCIETES (SECRETAIRE GENERAL DE L’OCI)

Le Secrétaire général de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI), M. Yousef bin Ahmed Al-Othaimeen, a souligné que les instruments de financement social islamiques, tels que la zakat et les dotations, constituaient l’un des nombreux outils apportés par l’Islam pour lutter contre la pauvreté et promouvoir le bien-être des personnes, en encourageant la circulation de la richesse et la redistribution des revenus.

Le waqf offrait une éducation gratuite, destinée aux scientifiques les plus expérimentés.
C’est ce qu’a affirmé le Secrétaire général lors du Forum sur la finance sociale islamique tenu à Jakarta les 12 et 13 novembre 2019, dans un discours prononcé en son nom par le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques de l’OCI, l’Ambassadeur Ahmed Senyumo. Le Forum fait partie des efforts de l’OCI visant à développer la finance sociale islamique en tant qu’outil efficace de mobilisation de fonds pour s’attaquer au problème de l’exclusion financière auquel sont confrontés les pauvres dans les pays membres de l’OCI.

Les outils de finance sociale islamique sont à même d’aider, a soutenu Al-Othaimeen, les gouvernements et les communautés à répondre à divers besoins de développement, soulignant que, malgré les efforts déployés, leur utilisation formelle pour assister les pauvres, les nécessiteux et les défavorisés est encore limitée.

iinanews

Laisser un commentaire